Un peu de théorie acoustique

Mixer dans un studio sans traitement acoustique revient à monter un film sur un écran LCD en plein soleil !

Avoir un budget de 2000 euros pour une paire d'écoutes de studio et aucun budget pour le traitement acoustique qui va avec, est l'erreur la plus répandue dans les home studios aujourd'hui...

Il est effectivement très fréquent de voir des lieux de création musicale accorder une attention extreme au choix d'une paire d'écoute.

Les caracteristiques techniques, les ressentis personnel et arguments commerciaux foisonnent:

  • une meilleure spatialisation des différentes sources d'un mixage,
  • un rendu des graves plus adapté a tel style de production,
  • une définition plus ou moins confuse pour les sources de second plan et queue de réverbération,
  • un son plus aéré ! etc...

Mais au final ces magnifiques enceintes, une fois placée dans votre structure, risquent fort de vous décevoir tellement vous ne les reconnaîtrez pas ! Comment peut il y avoir tant de différences de rendu avec une même paire d'écoute alors qu'elles sont sensées être des références, un outil étalonné afin de pouvoir mixer universellement ?

L'acoustique de la pièce influe sur le rendu sonore des écoutes. Ces deux éléments sont indissociable !

En réalité, on pourrait presque comparer les cordes d'une guitare aux enceintes de la cabine de Mix, et la caisse de résonnance à la cabine elle même.

Rien que par la disposition des enceintes dans la pièce, on pourrait se retrouver avec un son ressemblant à celui qu'on entend lorsqu'on place ses mains derrière chacune de ses oreilles comme pour mieux entendre... Malheureusement, ce cas de figure se retrouve très souvent, et même chez des artistes talentueux.

La question que l'on peut se poser est :
Comment arrivent-ils quand même a travailler dans ces conditions ?

Cela tient a plusieurs paramètres :

  • À raison de 8 heures d'écoute par jours, ils ont finit par prendre l'habitude d'entendre le son coloré de cette façon,
  • et écoutent les albums d'autre artistes de la meme façon, donc avec la même coloration et les même prises de repères
  • Si il y a une habitude de réalisations l'artiste minimisera la prise de risque en conservant une même méthode de travail qui aura fait ces preuves
  • Si par chance les prises de son, sont bien efectuées, le résultat est comparable aux autres albums et en dehors du studio, l'auditeur peut s'y retrouver...

Mais attention ! Le contrôle des première réflexions, de la distribution panoramique, et de la définition du son ne sera tout simplement pas possible car :

  • pour les premières réflexions, il ne sera jamais possible d'entendre le son enregistré tel qu'il a été pris dans le studio, même si il a été pris sans premières réflexions. Les premières réflexions de la cabine de mix, elles, seront bien présentes à l'écoute voire même multipliées par un facteur 2, 3 ou 4 si le placement des écoutes est incorrect et si le traitement des premières réflexions est absent.
  • pour la distribution panoramique, du fait d'un signal sortant de l'écoute gauche mais se réverbérant aussi fortement au centre ou à droite, Il y aura création de ce qu'on appelle un champ diffus qui rendra imprécise la localisation spatiale. Cela entraînera une exagération des réglages de panoramique pour obtenir le positionnement et la largeur de mix souhaités qui donnera un tout autre résultat une fois sorti du studio... notamment pour des réductions Mono
  • pour la définition, le décalage temporel qu'il y aura entre le son venant directement du haut parleur à l'oreille et celui venant du haut parleur se réverbérant sur les parois non traitées ou trop proches de l'enceinte et arrivant finalement à notre oreille quelques millisecondes plus tard, créera un déphasage entraînant un "filtre en peigne", atténuant une fréquence sur deux dans le registre médium-aigu.

Mais bien souvent on ne s'en rendra pas compte car il y aura toujours de l'aigu et du medium mais avec une définition extrêmement amoindrie. À noter que ce phénomène est déjà engendré par les premières réflexions des écoutes sur la console, mais peut être amoindri ou aggravé suivant le placement des écoutes.

 

Envie d'aller plus loin ? Besoin de plus d'informations ?

Nous sommes à votre disposition, alors n'hésitez pas à nous contacter pour nous poser toutes vos questions.

Vidéo de présentation Devis personnalisé Commande en ligne
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux et pour nous permettre de mesurer l'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

x